« Le problème de 3ème mandat est maintenant dernière nous » (Cheffe de mission CEDEAO)

Comme annoncé précédemment, la mission conjointe CEDEAO-UA-ONU était en séjour de travail en Guinée où elle a rencontré les différents acteurs du processus électoral.

Au cours de la rencontre avec le FNDC, la mission a été claire. La question du 3ème mandat n’est plus d’actualité à partir du moment où la candidature du Président Alpha Condé a été validée par la Cour Constitutionnelle.

« Nous avons dit aux représentants du FNDC qu’à partir du moment où la nouvelle Constitution a été votée, la Cour Constitutionnelle a validé la candidature du président sortant Alpha Condé, le problème de troisième mandat est maintenant dernière nous. Parce que nous sommes maintenant à deux semaines de l’élection présidentielle. Il appartient au Guinéens d’aller de l’avant et de choisir leur président (…) », a indiqué la cheffe de mission Shirley Ayorkor Botchway, ministre ghanéen des Affaires Etrangère et présidente du Conseil des ministres de la CEDEAO.

Désormais, la balle est dans le camp des électeurs guinéens pour soit sanctionner le président sortant Alpha Condé ou lui reconduire pour les 6 années à venir.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.