Le Quai d’Orsay mis à l’amende pour non-respect des quotas de femmes

Le ministère des affaires étrangères n’a pas respecté en 2017 la législation destinée à faciliter la nomination de directrices et d’ambassadrices.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.