Le RPG bat Dalein à Kakoni : on en sait un peu plus…

Ousmane Gaoual Diallo peine vraiment à convaincre : le RPG a battu l’UFDG à Kakoni (Gaoual).On a déjà trouvé des boucs émissaires : la fraude. « Il y a eu des bureaux de vote qu’on ne connaissait pas, on a dénoncé, mais la CENI est passée outre. Deux bureaux de votes ont enregistré 240 procurations dans la commune en faveur du RPG.Il y a eu massivement la fraude dans ces localités et le RPG passe devant », a témoigné Ousmane Gaoual Diallo.

Le député ajoutera : « Il faut dire clairement qu’il y a eu là aussi une négligence de nos appareils de surveillance des bureaux de vote. Il y a eu énormément de bourrage d’urnes dans les villages où nous étions sous représentés. Cela a fait la différence tout de suite au comptage. A Kakoni ce n’est que partie remise, je suis persuadé qu’ils ne gouverneront pas cette commune parce la majorité des citoyens de la localité sont de l’UFDG. Et cela va se démonter dans les prochains jours. »

Dans un entretien accordé à Africa Guinée, Ousmane Gaoual Diallo reconnait : « Dans la commune urbaine le RPG est effectivement à 32 voix de plus que l’UFDG ; mais nous sommes à égalité de sièges au niveau de la commune urbaine. Ce qui est une grande performance pour l’UFDG qui a régulièrement perdu dans la Commune urbaine avec des écarts qui avoisinaient même les 2000 voix en 2010 et 2013 et 1500 voix en 2015. Aujourd’hui réduire cet écart à 30 voix seulement malgré qu’il y ait eu, cela montre que parti au pouvoir mord la poussière. Cela est une performance pour l’UFDFG. Il faut saluer cela. »

Ce qui est sûr, à Kakoni, le RPG arrive en tête avec 122 voix, c’est-à-dire un siège de plus que l’UFDG. On attend de voir cette tendance se renverser en 2020, voire avant !

 

Jeanne Fofana,www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.