Le RPG dénonce « des réunions nocturnes pour la mobilisation »

Depuis l’annonce par Dalein Diallo de la marche de ce 19 juillet, le camp présidentiel panique. Il menace. Il cherche à étouffer les principes démocratiques tant du côté des mouvements sociaux qu’au niveau des opposants. Le RPG voit le mal partout.

Friand des complots hors-normes, le parti au pouvoir est encore aujourd’hui en train de dénoncer ce qu’il appelle «réunions nocturnes pour la mobilisation », au bénéfice de l’opposition républicaine.  C’est ainsi qu’un opposant RPG se voit la moutarde lui monter au nez : « Il faut que les uns et les autres comprennent que le chef de l’Etat Alpha Condé n’a pas peur. Trop, c’est trop ! »

Il invite alors les membres du gouvernement à être plus solidaires afin que l’autorité de l’Etat soit restaurée : « Nous voudrons la solidarité gouvernementale, nous voulons la rigueur dans les décisions. Nous voudrions que vous appliquiez énergiquement toutes les déclarations du chef de l’Etat. Que l’opposition comprenne que nous disons  oui à la démocratie, oui à la liberté des partis politiques, mais non aux pagailles et aux désordres. Il y a des réunions nocturnes  pour la mobilisation. A la violence réactionnaire, on oppose la violence révolutionnaire. Ils nous trouveront sur leur chemin. » Des menaces identiques à celles déjà proférées sans cesse. Mais, rien ne semble ébranler Dalein et Cie.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.