Le RPG désavoue Condé et les religieux cloués !

Alpha Condé est un homme aux contrastes outrageants : « Qu’ils veulent ou pas, nous irons le jour du vote, voter pour le Oui à la nouvelle Constitution. Qu’ils acceptent ou pas, les gens iront de l’avant. » Il veut de la chose et de son contraire. Il demande aux religieux de s’occuper d’une sortie de crise en impliquant tous les acteurs. Au même moment, il fait des déclarations qui ne ramènent pas la sérénité encore moins la paix.

Simultanément, c’est le RPG lui-même qui s’en prend à ces mêmes religieux et les cloue au pilori. Les Mollah ne savent plus quoi faire de leur pays où provocations et mépris font ménage. C’est ainsi que Keira a déversé sa bile sur eux. Et sans ménagement avec des propos plutôt outrageants: «Il ne sera pas sérieux de la part de qui que ce soit, marabout ou…, de venir fatiguer monsieur le président de la République pour lui dire de dire à la CENI de faire rétropédalage. Nous ne ferons pas marche-arrière et nous demandons au Protocole de ne jamais introduire des gens comme ça à la Présidence pour venir fatiguer le président de la République. »

Comme pour ne rien arranger, Alpha Condé qui prône la paix a pris le 29 janvier 2020 une ordonnance fixant les règles du référendum constitutionnel. Cette ordonnance a pour objet d’établir les modalités pratiques du référendum. On entend par référendum une consultation directe du peuple sur le projet de texte de nature constitutionnelle portant sur des questions d’intérêt national, selon l’ordonnance signée par le Président Condé.

Comble du mépris, Alpha Condé enfonce : « Qu’ils acceptent ou pas, nous adopterons la nouvelle Constitution parce que nous voulons que la situation de la Guinée change, que les conditions des jeunes changent. »

Pour l’UFDG, «C’est un mépris, c’est une insulte à l’endroit de la communauté musulmane et chrétienne dans ce pays. Les chefs religieux ont rencontré le FNDC pour lui demander de sursoir aux différentes manifestations. Ils sont allés voir le chef de l’Etat. Ce dernier n’a trouvé comme réponse que l’ordonnance fixant les modalités d’organisation du référendum constitutionnel. Après cela, il y a la mamaya du RPG Arc-en-ciel qui est organisée le 30 janvier 2020. »

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.