Le Rwanda et Google veulent accélérer la transformation numérique

L’accord vise entre autres à développer l’alphabétisation numérique des citoyens, la connectivité, le commerce électronique et la numérisation des biens culturels.

Le gouvernement rwandais et Google se sont engagés dans un partenariat dans les domaines de l’accès abordable et universel à la connectivité, l’adoption de plateformes numériques, la formation numérique pour tous et la promotion d’un écosystème d’innovation panafricain, visant à accélérer la transformation digitale du pays.

Dans ce cadre, Google aidera le Rwanda à mettre en place un programme national visant à développer l’alphabétisation numérique des citoyens rwandais en recrutant des jeunes rompus au numérique pour dispenser des formations dans ce domaine. Baptisé « programme pilote de formation des formateurs », le programme aura pour but de créer des ambassadeurs numériques nationaux.

Un programme d’incubation « fintech » pour les entreprises en phase de démarrage sera piloté, en commençant par 15 entreprises en collaboration avec Kigali Innovation City. En outre, 500 développeurs seront perfectionnés grâce aux programmes de formation des développeurs et de soutien communautaire de Google.

Le commerce électronique sera également abordé, puisque quelque 3000 PME seront aidées à se mettre en ligne, tandis que 1000 « IWorkers » seront également formés, rapporte le quotidien rwandais « The New Times ». L’accord prévoit aussi la numérisation des biens culturels rwandais, les musées nationaux du Rwanda collaborant avec Google pour promouvoir l’accès au patrimoine par le biais de récits numériques. Le Rwanda sera également présenté au monde par le biais de « Google Street View » en améliorant les cartes numériques des principales zones urbaines.

« Nous contribuerons à la construction d’un Rwanda numérique en améliorant la formation des jeunes, en accélérant le développement numérique des petites entreprises, en soutenant les start-ups et les développeurs, en améliorant les cartes et la navigation, en numérisant le patrimoine culturel du Rwanda et en soutenant un cadre politique progressif », a déclaré la directrice nationale de Google pour l’Afrique de l’Est, Agnes Gathaiya.

L’accord intervient au moment où le Rwanda met en œuvre une multitude de projets numériques dont récemment le programme de portail d’administration en ligne, qui vise à faciliter l’accès aux services publics, et le programme « Connect Rwanda », qui vise à distribuer des smartphones aux personnes qui n’en ont pas les moyens.

Source: dpa.de

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.