«Le sort de la Guinée, c’est ce que les guinéens décideront eux-mêmes » (Saleh Annadif)

Au terme d’un bref séjour en Guinée, le Représentant de l’ONU en Afrique de l’Ouest et du Sahel s’est exprimé sur la situation socio-politique en Guinée, une semaine après le renversement du régime d’Alpha Condé par le Colonel Mamadi Doumouya, jusque-là Commandant des Forces spéciales, une unité d’élite de l’armée guinéenne.

Mahamat Saleh Annadif, représentant spécial d’Antonio Guterres pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, était lundi à Conakry pour s’enquérir  des réalités après la prise du pouvoir par le CNRD.

Au sortir d’une série de rencontres avec la junte militaire et les principaux acteurs politiques guinéens, l’émissaire de l’ONU part satisfait :

« Au-delà des nouvelles autorités que nous avons rencontrées pendant notre voyage ici, nous avons également échangé avec la classe politique et toute la communauté diplomatique, pour tout simplement les écouter et voir dans quelle mesure, la communauté internationale peut aider la Guinée dans cette période difficile, pour sortir de la crise. Nous avons écouté les uns et les autres, et tous convergent pour dire qu’ils ont besoin de nous et qu’on devrait être à côté de la Guinée, pour lui permettre de sortir de cette situation qui, tout le monde reconnait, assez difficile. De tout ce que j’ai entendu, je pars avec un sentiment plein d’optimisme », a indiqué le diplomate onusien.

 Mai, ajoute-il, « Je place encore beaucoup d’espoir dans les concertations qui s’ouvrent demain mardi entre les guinéens eux-mêmes. Parce que, quelque soit ce que la communauté internationale dira ou fera, le sort de la Guinée, c’est ce que les guinéens décideront eux-mêmes », a-t-il confié à la presse.

En attendant, le sort du Président déchu, Alpha Condé, qui refuse de signer sa démission est toujours sur la table, même si tous les regards sont désormais sur la transition en cours.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.