Le statut d’un ministre vu par Dalein : « Réfléchir, identifier, formuler, mettre en œuvre des projets »

S’il était question de recruter un ministre-modèle pour la République, Dalein Diallo aurait certainement mis de côté bien des ministres d’Alpha Condé. Il ne les aurait certainement pas pris en compte, à cause de leur faiblesse dans le management et la conduite des projets et programmes d’intérêt national.

Après avoir suivi les et les autres, Dalein se fait déjà une autre idée du statut d’un ministre de la République : « Le travail du ministre c’est de réfléchir, identifier, formuler, mettre en œuvre des projets qui garantissent l’application de la politique gouvernementale sur l’ensemble du territoire national. Il ne peut pas être présent partout. Mais en étant là où il doit être, il doit disposer d’un système de contrôle qui doit s’assurer que ceux qui ont les contrats de faire ça. »

En Guinée, sous Alpha Condé, il faut d’abord être militant. Ensuite, démagogue, enfin un voleur de la République qui a des tripes. Le tout couronné par des attaques orientées contre les opposants. Et le tour est joué. Le décret tombe et s’en fait pleines les poches. Le reste rien ne compte.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.