Le volte face de Gaoual : « oui je regrette ces propos»

Peu après la réaction de Président de l’UFDG qui ne ‘‘valide pas’’ les propos de son responsable de communication, qui a appelé récemment à ‘’un coup de force’’ pour installer Dalein en 2020, le mis en cause regrette ses propos.

Invité dans l’émission ‘’les GG’’ de la radio Espace, Ousmane Gaoaul Diallo estime qu’il a été mal compris dans ses propos et qu’il n’a jamais été question de coup d’Etat militaire.

« Je suis désolé, je ne parlais pas d’institution militaire, mais de coup de force publique dans mes idées. Maintenant que cela a été mal perçu, je comprends parfaitement et c’est le rôle du président de l’UFDG de remettre les pendules à l’heure lorsqu’il estime qu’un de ses cadres a fait ou dit quelque chose qui soit en décalage avec ce qui est notre institution l’UFDG », explique-t-il.

Poursuivant, le député uninominal de Gaoaul déclare haut et fort : « Moi-même, je n’aurai pas été d’accord si j’avais fait la promotion d’un coup d’Etat militaire. Mais, ce n’est pas dans mon esprit, c’est pour ça je dis on reste dans le combat démocratique, nous souhaitons que tout se passe dans l’esprit de la loi et que je suis allé dans l’idée de dire oui les populations allaient venir, maintenant que ça été perçu comme un coup de force, parce qu’on est dans un pays de brutalité, oui je regrette ces propos, mais ce n’est pas l’esprit évoqué à cette phrase », regrette-il.

A rappeler que les propos de Gaoual a suscité des vives réactions, notamment celle du RPG arc-en-ciel, le parti au pouvoir, qui parle de panique à bord du navire de l’opposition républicaine.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.