Législatives avec le RPG : une chance pour les tocards !

Tocards, hommes du ghetto, ivrognes, outsiders, opportunistes, pyromanes, petits poucets, transfuges des régimes défunts, etc., les qualificatifs ne manquent pas pour désigner les prochains députés du RPG. Une réelle chance pour ceux-ci, faute de trouver mieux qu’eux pour représenter le peuple.

Cette situation démontre, s’il en est besoin, que le régime est décadent. Au même titre que la réelle volonté de développer le pays. Alpha Condé et son RPG entendent, par ce choix hasardeux, laisser un précédent dangereux pour la nation. Les législatives de 2020 si elles se tiennent dans les règles de l’art – ce qui n’est pas du tout évident – seront vraiment une sérieuse caisse à résonnance pour le RPG. Par ce fait, le pays en payera les frais. Mais Alpha Condé n’en a cure. Il vit une ambiance de fin de règne et donc, il veut faire profiter tous les seconds couteaux, en guise d’au revoir, après dix ans de chaos.

Des ministres démagogues devenus députés, des vendeurs de pièces détachées devenus élus du peuple, des fonctionnaires à la retraite repêchés, des députés déjà en fin de mandat, réactualisés, …la Guinée est malade de ses hommes hauts-perchés. Certainement, la prochaine configuration du Parlement, au-delà du statut monocolore sera la plus ubuesque. Allons donc !

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.