Les femmes de l’opposition seront dans la rue le 14 décembre prochain

Comme annoncé précédemment, les opposants au 3ème mandat comptent battre le pavé les 14 et 15 décembre prochain pour protester contre l’investiture  d’Alpha Condé, dénoncer les exactions des forces de sécurité dans la Commune de Ratoma et exiger la libération des opposants arrêtés.

Le coup d’envoi de ces deux journées de manifestations sera donné  le lundi 14 décembre avec les femmes de l’opposition, qui ont déjà dévoilé leur itinéraire.

Au cours d’une conférence de presse, les femmes de l’opposition ont fait des grandes annonces.

La porte parole des femmes  opposantes, Hadja Maimouna Bah, revient sur les grandes lignes de cette manifestation du 14 décembre prochain :

« Nous avons tout fait pour prouver aux autorités que ce n’est pas pour déranger quelqu’un, parce que l’ itinéraire que nous avons choisi ne dérange personne. On est dans Ratoma, nous nous battons pour que ce qui se passe dans Ratoma s’arrête. C’est pour ça qu’on a prévu de marcher du rond-point de Bambéto à la Belle Vue. Et, à mon avis, c’est une preuve de bonne foi, pour prouver que nous voulons juste manifester parce que nous n’avons pas un autre moyen pour exprimer notre mécontentement. », a-t-elle expliqué. Avant d’ajouter : « Aujourd’hui, les gens n’ont plus droit au sommeil dans la commune de Ratoma, les femmes n’ont plus droit d’aller au marché. Même nos imams, nos sages, nos notables, n’ont plus le droit d’aller à la mosquée pour faire les prières. Alors, vous voulez qu’on s’asseye comme ça pour les regarder, sans compter les dizaines de morts dans cette même commune ? On ne peut pas s’asseoir. Donc, nous allons utiliser notre droit de manifestation comme nous l’autorise la constitution pour protester », a avertit l’épouse de Chérif Bah, Vice-Président de l’UFDG, lui-même incarcéré à la Maison centrale de Conakry.

Il reste à voir comment les autorités comptent s’y prendre avec cette position de fermeté des opposantes auè régime de Condé.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.