Les Gneloy font leur mea-culpa : « Je n’insulterai plus Cellou Dalein », promet Fatou

C’est tout aussi à travers une vidéo qu’elle a postée ces dernières heures que Fatou Gneloy Diallo – celle qui a vendu son âme au diable au régime de Condé – a fait son mea culpa, en son nom propre et au nom de son petit frère, Ousmane, ‘’le ministre de la défense d’Alpha Condé sur Facebook’’.

Selon cette dame qui s’est par ailleurs révélée au public à travers des publications obscènes à l’endroit de Mandian Sidibé, elle accepte de baisser sa garde pour à cause d’une compatriote vivant en Occident. « A cause de tes larmes versées, je ne vais plus insulter CellouDalein », a insisté FatouGneloy. Déjà prise entre trois feux, cette dame a bien intérêt de revoir sa copie. Elle a créé des ennuis aux soldats dont elle s’était flaquée, puis, aux responsables hiérarchiques de ceux-ci. Ensuite, elle s’est mise au dos, toute une communauté, la sienne, en publiant des bassesses peu dignes de sa communauté. Enfin, elle combattait pour un régime décadent.

Jusque-là possédée par le RPG et certains hauts placés du régime, FatouGneloy semble se libérer. Elle jouit désormais de toutes ses facultés mentales et certainement morales. Quant à son petit frère, celui-ci aussi a rangé sa caméra. Il s’assagit. Au même titre qu’un autre – KorbonyaBaldé – déjà suffisamment dénoncé par Ismaël Condé, alors vice maire de Matam, aujourd’hui responsable à l’UFDG. 

Si donc les Gneloy font leur mea culpa, c’est tout aussi à leur bénéfice, car, l’option qu’ils avaient prise est loin d’être payante. Surtout au moment même où des groupes de jeunes s’apprêtaient à mettre à la place publique des secrets de la famille Gneloy, pouvant toucher l’âme même de la filiation. Se repentir à temps est encore bien mieux.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.