Les mouvements de soutien à Condé invités à stopper

Si d’autres cieux, après les résultats définitifs donnant
vainqueur un candidat, surtout celui qui est déclaré avec un
score soviétique, c’est une liesse populaire spontanée à travers
le pays mais surtout dans la capitale, en Guinée, après le
dernier jugement de la Cour constitutionnelle, plus aucune âme
dans les rues insalubres de la capitale.

C’est ainsi que le président sortant, déclaré vainqueur par la
CENI et la CC s’est autorisé de sortir et de se faire un bain de
foule forcé. Depuis, c’est juste des mouvements de réjouissance
de moindre envergure qu’on enregistre sporadiquement. Et le
mobile est connu : créer l’évènement pour être vu et pour
compter dans la récompense prochaine avec un poste de
ministre ou autres.

L’un ou l’autre cas, le Président de la République a invité
« tous les partis et mouvements de soutien affiliés à la majorité
présidentielle à surseoir aux manifestations publiques
d’envergure afin de ne pas perturber la campagne massive de
tests à la Covid-19 initiée par les autorités sanitaires au niveau
des administrations publiques et privées et des lieux de
regroupements importants. » Par la même occasion, a instruit
les Ministres en charge des Transports et de la Sécurité ainsi
que l’ANSS à renforcer les contrôles sanitaires au niveau des

gares routières où un relâchement du respect des mesures
barrières est constaté.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.