Les ressortissants de Kankan basés à Conakry offrent 180.000.000 Fg pour lutter contre Ebola.

Kankan est l’une des préfectures touchées de nos jours par la fièvre hémorragique Ebola. Une épidémie qui continue à faire des victimes en Guinée. Pour combattre le virus dans leur localité, les ressortissants de Kankan résidant à Conakry regroupés au sein de l’Association pour le Développement Intégré de Kankan (ADIKAN), viennent de réunir 180 millions de francs guinéens pour freiner la propagation du virus dans la ville de Nabayah.

Selon Diané Ibrahima Kalil, Directeur National des Systèmes Informatiques du Ministère de de l’Économie et des Finances et membre de l’association, ce montant servira à l’achat des kits d’hygiène et matériels sanitaires ainsi qu’à la formation des personnes ressources qui viendront dans les 12 sous-préfectures de Kankan et la commune urbaine. La formation en question connaitra la participation des 10 personnes par sous-préfecture accompagnées par les sous-préfets, les présidents des C.R.D et les Directeurs des Centres de santé a ajouté Diané Ibrahima Kalil.

A signaler que depuis l’apparition de la maladie à Kankan plusieurs mesures ont été prises par les autorités locales dont l’identification à temps de toutes personnes étrangères venant des préfectures ou pays touchés par Ebola, l’interdiction aux leaders religieux de procéder à l’inhumation de tout corps sans l’obtention d’un certificat de décès délivré par l’hôpital régional.

Nous y reviendrons.

Sidi Diallo, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.