Les sociétés minières dans l’œil du cyclone du CNRD

Le prix de référence de la bauxite ! Voici le nouveau sésame qui donne du tournis aux patrons des mines actuellement en Guinée. En effet, le Président de la Transition a récemment invité son gouvernement, plus précisément les Ministères des Mines et le Pool financier du gouvernement à « s’impliquer davantage pour que les prix fixés soient en conformité avec les standards internationaux, et ce, dans le strict respect du contenu du code minier. »

Par la même démarche, il a été évoqué le chronogramme de construction des raffineries. A ce titre Mamadi Doumbouya « a déploré qu’en dépit des instructions qu’il a données, relatives à l’établissement d’un chronogramme de construction des raffineries, force est de constater qu’on est loin des résultats attendus. Il a donc instruit le ministre des Mines de faire la situation dans un bref délai afin de favoriser la prise, par ses soins, de dispositions idoines dans l’intérêt supérieur de la Nation. »

Selon le porte-parole du gouvernement, le Président de la Transition a rappelé que sa détermination à défendre la Guinée était totale. À cet effet, Il a ordonné que les dispositions au cas par cas soient prises, jusqu’au respect par les sociétés de leurs engagements. Comme on le voit, les sociétés minières sont donc dans l’œil du cyclone de la junte. Pourvu que la population en tire des dividendes profitables à tous.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.