«L’État s’est livré à un détournement massif des fonds publics», accuse Cellou Dalein Diallo

De retour d’un voyage à l’étranger, le chef de file de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a animé une conférence de presse ce mardi au siège de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) au cours de laquelle il a accusé le régime du président Alpha Condé de s’être livré à un détournement massif des fonds publics. «En 2015, l’État s’est endetté de 1 860 milliards de francs guinéens. Les  réserves d’échanges sont passées de 4 mois d’importations à 1 mois», a-t-il révélé.

Selon le patron de l’UFDG, «pour financer la mascarade électorale et enrichir le clan présidentiel, l’État s’est livré à un détournement massif des fonds publics en accordant des marchés de gré à gré aux membres du clan». Ce qui aurait contribué à fragiliser l’économie guinéenne, fortement malmenée par deux ans d’épidémie d’Ebola.

Pourtant, le président Alpha Condé a assuré dimanche dernier, au cours de la conférence de presse qu’il a animée au Palais Sekhoutouréyah, que le franc guinéen était plus fort. En réalité, 1 $ s’échange contre 9 000 GNF au marché noir ; un peu plus par rapport au tarif fixé par la Banque Centrale de la République de Guinée (BCRG).

Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.