Lettre ouverte au Président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo

Lettre ouverte au Président de l’UFDG Cellou Dalein Diallo

Monsieur le Président, je vous écris ces petites lignes pour attirer votre attention sur les enjeux des élections législatives en perspective, leur préparation au sein de votre institution politique à travers la désignation des potentiels candidats notamment au scrutin uninominal.

Personnellement, je voudrais attirer votre attention sur le cas particulier de la commune de Ratoma qui m’a vu naître et grandir, où des sacrifices énormes ont été consentis pour l’instauration de la démocratie depuis le sommet de la Baule.

Ratoma, c’est cette commune qui a tout donné à la Guinée pour qu’elle sorte de la léthargie et de la précarité.

Ratoma, c’est le lieu où la conviction et la morale ont un sens.

Ratoma, c’est le terreau fertile des compétences individuelles et collectives où le développement se fait sentir sans la présence de l’État.

Ratoma, c’est cette commune qui vous donne espoir qu’un jour vous serez président de la République.

Ratoma, c’est le symbole de la résistance contre l’oppression, la tyrannie et la répression de toutes les formes d’exercice des libertés fondamentales.

Monsieur le Président, je vous fais ce rappel pas parce que vous ignorez ces évidences mais pour que vous vous posiez la question de savoir le pourquoi ?

Monsieur le Président, vous n’êtes pas sans savoir que depuis 2010, la commune de Ratoma qui est votre bastion de résistance a subi toutes les tentatives de déstabilisation à travers des activités d’achat de conscience, de corruption, de fausses promesses, de division, de manipulation et d’instrumentation.

Monsieur le Président, bien que n’étant pas militant de votre parti, j’ai observé de loin les efforts fournis par certains jeunes qui vous sont loyaux pour déjouer toutes les tentatives de déstabilisation de votre parti et cela avec des risques d’arrestations et d’assassinat.

Vous n’êtes pas sans savoir que la priorité de Monsieur Alpha Condé au lendemain de son élection était de contrôler l’axe Hamdallaye-Kagbelen avec la complicité de certains cadres et groupuscules de jeunes qui ont vendu leurs âmes au diable.

Malgré toutes ces actions, une résistance s’est organisée sur le terrain pour empêcher la profanation des valeurs.

Aujourd’hui, l’heure est au choix ou à la désignation du futur candidat à la députation au niveau de Ratoma et cette opération comme dans tout processus démocratique doit reflétée le choix des structures de votre parti.

Or, nul.besoin de vous rappeler que la politique parfois tourne autour de petits réseaux proches du président du parti composés de richissimes hommes d’affaires, de proches conseillers et amis mais moins de jeunes parce que ceux-ci ont leur place ailleurs.

C’est pourquoi, je vous inviterai à veiller à ce que la corruption ou l’achat de voix ne s’invite pas dans la désignation du futur candidat de Ratoma parce que ces genres de pratiques sont antidémocratiques et porteraient atteinte à l’image de votre institution politique.

Conséquence : vous ne pourrez plus reprocher à Alpha Condé d’user de la corruption pour frauder lors des élections à venir.

C’est pourquoi, je vous invite humblement à veiller à ce que les candidats à la députation competissent sur la base d’égalité des armes et avec des discours axés sur des programmes et des valeurs.

Par ailleurs, je vous invite à faire la promotion des compétences au détriment de la proximité parce que Ratoma mérite mieux.

Dans l’espoir que vous prendrez en compte cette modeste contribution, je vous prie de recevoir Monsieur le Président, l’expression de mon angoisse de voir ma commune être dignement représentée.

Mamadou Boussouriou Diallo

Secrétaire à la Communication de la Coalition Guinéenne Pour la Cour Pénale Internationale.

Président du Mouvement #Selfconscience

Tel: +224627612090

Email: boussourioudiallo@djtguinee.org

Hamdallaye
Conakry/Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.