Leylatoul Qadri : Le sens de la nuit du destin en Islam

A l’instar de leur coreligionnaire du monde, les fidèles musulmans guinéens ont célébré mardi 19 mai le «Laylat al-Qadr» ou la nuit du destin, dans un contexte particulier. Contrairement aux années précédentes, cette année 2020, le «Laylat al-Qadr» intervient à un moment où le monde entier est confronté à la lutte contre la pandémie du Coronavirus qui a déjà tué plus de 323 286 personnes dans le monde sur 4 897 567 contaminés, dont 18 en Guinée, à la date du 19 mai.

Mesures d’urgences sanitaires obligent, en Guinée, comme dans beaucoup des pays musulmans, les mosquées sont fermées en raison du Coronavirus. Pas de regroupement de plus de 30 personnes. Ce qui obligent les fidèles musulmans guinéens à célébrer cette fête à domicile dans la plus grande intimité, et ce, conformément aux prescriptions du coran et à la Sounna du Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui).

Quel est le sens de «Laylat al-Qadr» ?  

«Laylat al-Qadr» ou Nuit du Destin est rapportée dans la religion musulmane comme la meilleure nuit de l’année. Cette nuit bénie par le Créateur des mondes est activement recherchée par les musulmans dans un jour impair des dix dernières nuits du Ramadan. Durant la nuit de Leylatoul Qadri (Nuit du destin), les musulmans récitent le Coran, formulent des prières pour demander pardon à Dieu.

Les musulmans accordent une signification particulière à la Nuit du Destin comme évoquée dans le Coran par Dieu. C’est la nuit durant laquelle le Prophète Mouhammad (Psl) avait reçu les cinq prières canoniques journalières suite à son Voyage nocturne. C’est également durant cette fameuse nuit que le Coran a été révélé à l’Envoyé de Dieu par l’Archange Gabriel. C’est pour cette raison qu’elle renferme une signification toute particulière pour toutes les communautés musulmanes.  


 

«C’est au courant de cette nuit que le Coran a été révélé à Mohammed (Psl) par l’Archange Gabriel. C’est aussi durant cette nuit que le Prophète Mouhammad (Psl) a effectué le Voyage nocturne jusqu’à la mosquée de Jérusalem par où il est monté vers le ciel au rendez-vous de son seigneur pour recevoir les cinq prières journalières obligatoires »,  soutiennent certains érudits. Selon eux, la Nuit du Destin, comme son nom l’indique, est une nuit des bienfaits divins. 


 « C’est la nuit durant laquelle tous les vœux sont exaucés », disent-ils. La Sourate 97 du Coran dit ce qui suit : «Certes, Nous l’avons révélé [le Coran] pendant la nuit du Destin. Et qui te dira ce qu’est la nuit de la Destinée ! La nuit de la Destinée vaut plus que mille nuits ! C’est au cours de cette nuit que descendent, avec la permission de leur Seigneur, les anges et l’Esprit pour exécuter l’ordre divin. La paix règne jusqu’au lever de l’aube ». 


 Le Prophète de l’Islam a traversé sept cieux sur lesquels il a rencontré sur chacun un prophète de Dieu avec qui il a échangé des civilités. Dans un hadith de Muslim qu’il a bien voulu rappeler, la source a signalé que le prophète Mouhammad (Psl) avait effectué plusieurs va-et-vient auprès de son seigneur pour obtenir la réduction à cinq prières des cinquante prières journalières qui furent ordonnées aux musulmans. 

 « Mais les cinq prières ont la même valeur que les cinquante qui avaient été précédemment prescrites », s’est-il empressé de dire. Toutefois, l’érudit a signalé que cette nuit est seulement de Dieu, mais on la cherche généralement dans les dix dernières nuits du mois de Ramadan, de la 19e, la 21e, 23e, 25e, 27e ou 29e nuit du mois de Ramadan.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.