L’humanité célèbre ce 1er juin la journée internationale de l’Enfant


Célébrée le 1er juin, la Journée internationale de l’enfant vise à attirer plus d’attentions sur la protection, l’éducation, la santé et le bien-être des enfants.

En Guinée, le mois de l’enfant est célébré cette année sous le signe « de la lutte contre les violences faites aux enfants notamment les viols et les mariages d’enfant. ».

Dans une déclaration rendue publique la veille, la ministre de l’Action sociale, de la promotion féminine et de l’Enfance, appelle à une mobilisation sociale, en faveur des enfants.

« Le Mois de Juin, on le sait, est de tradition consacré au plaidoyer et à la mobilisation sociale en faveur de la promotion et de la protection des droits et du bien-être de l’enfant en Guinée. 

Cette volonté politique du Gouvernement de consacrer 30 jours aux enfants de notre pays, est désormais entrée et installée fort heureusement dans nos mœurs républicaines.

Cette année, il sera commémoré sous le signe de la lutte contre les violences faites aux enfants notamment les viols et les mariages d’enfant. », a déclaré Mme Mariama Sylla

S’agissant de la Journée de l’Enfant Africain, le 16 juin (Journée de souvenir du massacre des enfants de Soweto en 1976),  l’Union Africaine a recommandé de la célébrer sous le thème : «Actions humanitaires en Afrique : les droits de l’enfant d’abord».

A ce titre, ajoute Mme la ministre de l’Action sociale, ‘’le Gouvernement procédera le mercredi 19 juin 2019 dans la commune rurale de Koba, au lancement des activités de plaidoyer et de communication pour le changement social autour des violences à l’égard des moins de 18 ans.’’

Selon Mme Mariama Sylla, le choix de ce thème réaffirme l’engagement du Comité pour la défense des droits de l’enfant tels qu’énoncés dans la Charte Africaine des Droits et du Bien-être de l’Enfant, y compris dans les situations d’urgence humanitaire.

 Pour rappel, la Journée mondiale de l’enfance a été proposée par l’Assemblée générale de l’ONU. En décembre 1954, l’Assemblée générale a recommandé la Résolution 836 (IX) à tous les pays d’instituer une Journée mondiale de l’enfance, qui serait une journée de fraternité mondiale et de compréhension entre les enfants du monde entier visant à promouvoir la protection, le bien-être et l’éducation des enfants.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.