Ligue des Champions : Liverpool humilie Barcelone et fonce en finale !

Malgré un retard de trois buts au coup d’envoi, Liverpool a créé la sensation en corrigeant le FC Barcelone à Anfield ce mardi soir en demi-finale retour de Ligue des Champions. Les Reds écrivent un peu plus l’histoire et rejoignent la finale.

Le debrief

Sans Firmino, sans Salah, avec un retard de trois buts à combler. Et tout ça face à l’équipe de Messi. Il fallait être un peu fou, voire complètement cinglé pour y croire. Mais Liverpool est un club de barjots. De fantastiques tarés ! Alors ils l’ont fait. Ce mardi soir, à Anfield, les Reds ont écrit une nouvelle page de leur histoire en renversant le FC Barcelone en demi-finale retour de Ligue des Champions. Comme il y a un an en quart de finale face à la Roma, le club catalan est complètement passé au travers de son match retour. Et malheureusement pour lui, il a montré dès les premières minutes sa fébrilité. Acculés par l’énorme pressing de Liverpool en début de partie, les Catalans ont été sanctionnés avant même la fin du premier temps fort anglais, encaissant le premier but du match par Origi.

Le plus fou, au moment d’analyser cette rencontre, c’est de constater que Barcelone a su freiner les ardeurs de Liverpool passé le quart d’heure de jeu. Un orage éteint. Tranquillement. Au petit trot. Grâce à un énorme Vidal en première période, et grâce à la technique balle au pied de Messi, le Barça a repris la possession sans s’affoler et s’est procuré plusieurs occasions chaudes. Mais à chaque fois, Alisson a été impeccable sur sa ligne de but, ou les Espagnols ont manqué de tranchant dans le dernier geste. A 1-0 à la mi-temps, il fallait toujours être un grand malade pour y croire. Mais Jürgen Klopp a été contaminé depuis longtemps par la fièvre locale. Pour pallier la blessure de Robertson, il a pris le risque de décaler Milner sur le flanc gauche de sa défense pour incorporer Wijnaldum au milieu. La suite ? Un doublé du Néerlandais dans les dix premières minutes d’un second acte ahurissant.

Georginio Wijnaldum

Ahurissant, car cette fois, les Barcelonais n’ont presque jamais trouvé la solution pour se sortir des vagues rouges incessantes. Un jeu ultra direct, mais terriblement douloureux pour une équipe aussi fébrile que l’était le Barça ce mardi soir. Il aurait peut-être fallu remplacer Sergi Roberto plus tôt. Ernesto Valverde a mis du temps à bouger et son équipe n’a jamais su se remettre dans le sens de la marche. Comble de l’ironie, l’équipe qu’on pensait être la meilleure du monde cette saison a encaissé le but de l’élimination sur un corner joué rapidement. Le genre de truc gag qu’on voit normalement le dimanche matin dans un match amateur. C’était à Anfield, en demi-finale de Ligue des Champions. Au bout de ce corner joué astucieusement par Alexander-Arnold, un doublé pour l’ancien Lillois Origi. Et une folie totale dans les tribunes d’Anfield. Liverpool est en finale de la Ligue des Champions, comme la saison dernière. Le Barça est à terre, écœuré et humilié. Une soirée à vous rendre complètement barjot…

Le film du match

7eme minute (1-0)
But de Liverpool ! Sur un long ballon de Van Dijk, Alba se troue en voulant jouer en retrait de la tête. Hérite du ballon sur le côté droit. Il le glisse à Henderson, qui entre dans la surface, crochète Piqué et frappe à ras de terre. Ter Stegen s’impose mais Origi a suivi et marque dans le but vide.

14eme minute
Superbe jeu en une touche des Barcelonais qui permet à Vidal de lancer Coutinho sur l’aile gauche. Le Brésilien accélère, combine avec Alba qui centre en retrait pour Messi. Ce dernier arrive lancé dans la surface et frappe du gauche, mais Alisson s’envole et claque en corner.

16eme minute
Grâce à une passe plein axe de toute beauté de Busquets qui prend toute la défense de Liverpool au piège du hors-jeu, Alba se retrouve seul dans la surface adverse avec le ballon dans les pieds. Mais au lieu de tirer, le latéral espagnol attend Messi et le sert. L’Argentin n’a plus qu’à tirer face à Alisson mais, trop gourmand, il tente un crochet et perd la balle.

18eme minute
Vidal récupère le ballon en puissance dans l’entrejeu. Il lance Messi qui accélère et dépose Fabinho. L’Argentin a une solution de chaque côté et choisit finalement de décaler Coutinho. Ce dernier ouvre son pied face à Alisson, mais son tir manque de puissance et le gardien brésilien repousse sur sa gauche.

23eme minute
Robertson prend sa chance à l’angle de la surface de réparation, côté gauche. Son tir puissant est cadré et oblige Ter Stegen à un arrêt bondissant.

45eme+2 minute
Perte de balle de Shaqiri dans son camp. Sergi Roberto déclenche une contre-attaque et repique dans l’axe sans être bloqué par un défenseur adverse. Il glisse le ballon à Messi qui tente sa chance à ras de terre aux 28 mètres : c’est juste à côté.

45eme+4 minute
Dernière contre-attaque du Barça avant la mi-temps. Messi voit l’appel d’Alba plein axe. Il lui donne un magnifique ballon entre les défenseurs de Liverpool. Couvert par Robertson, le latéral espagnol contrôle et tente d’enchaîner avec un tir croisé, mais Alisson est sorti à sa rencontre et sauve son équipe.

50eme minute
Tous les joueurs de Liverpool sont dans les six mètres adverses sur un corner. Cette densité empêche Ter Stegen de sortir et Van Dijk, au duel avec Lenglet, arrive à reprendre le ballon du talon dans une forêt de jambes. Le gardien du Barça, sur sa ligne, repousse avec un arrêt réflexe.

51eme minute
Réponse immédiate du Barça avec une passe de Messi dans le dos de Van Dijk. Suarez, parti à la limite du hors-jeu, en profite pour se présenter face à Alisson, mais son tir croisé manque de puissance et le gardien des Reds repousse en se couchant sur sa droite.

54eme minute (2-0)
But de Liverpool ! Gros pressing d’Alexander-Arnold qui récupère un ballon dans les pieds d’Alba le long de la ligne de touche. Le latéral anglais centre et voit son vis-à-vis dévier légèrement le ballon. Parfait pour arriver dans les pieds de Wijnaldum, qui arrive lancé au point de penalty et reprend de volée. Ter Stegen est battu.

56eme minute (3-0)
But de Liverpool ! Placé entre Piqué et Lenglet à l’entrée des six mètres, Wijnaldum saute avant tout le monde pour reprendre de la tête un centre de Shaqiri. Ter Stegen ne bouge pas Anfield chavire !

79eme minute (4-0)
But de Liverpool ! Incroyable, le Barça se laisse piéger sur un corner joué rapidement ! Au coin, Alexander-Arnold le joue vite alors qu’aucun joueur adverse n’est attentif. Servi à bout portant, Origi n’a qu’à conclure en première intention.

Tops et flops

Top


TOP 3
Frustré et frustrant à l’aller dans ce rôle de faux numéro 9, Georginio WIJNALDUM a cette fois débuté sur le banc. Entré en jeu à la mi-temps, le milieu néerlandais a été le facteur X de cette demi-finale retour avec deux buts inscrits coup sur coup quelques minutes après son apparition sur la pelouse.

Quel match de Divock ORIGI ! L’ancien attaquant de Lille a marqué dès les premières minutes pour chauffer Anfield, puis a inscrit le but de la qualification dans le dernier quart d’heure pour faire passer le public dans une autre dimension. Entre ses deux réalisations, le Belge a été volontaire et mobile. Une sacrée revanche.

Si Liverpool a pu vivre une soirée aussi folle, c’est parce qu’ALISSON a tout repoussé. Certes, le gardien de Liverpool n’a pas eu les arrêts les plus difficiles de sa carrière à faire, mais il ne s’est pas raté une seule fois, que ce soit face à Coutinho, Alba, Suarez ou Messi.

Flop


FLOP 3
Offensivement, Jordi ALBA a encore été un poison pour la défense de Liverpool. Mais force est de constater que dans l’autre sens, l’arrière gauche du Barça s’est raté dans les grandes largeurs. Coupable d’une énorme erreur sur l’ouverture du score, il est encore dépossédé du ballon par Alexander-Arnold sur l’action du deuxième but anglais.

Sergi ROBERTO a joué avec le feu pendant toute la première mi-temps en laissant des boulevards à Mané. Sans conséquence. Mais au retour des vestiaires, l’arrière droit du Barça a récidivé, en laissant cette fois Shaqiri prendre son temps pour centrer. Résultat, un but de Wijnaldum et un changement tactique avec l’entrée de Semedo et le repositionnement de Roberto au milieu. Il était temps…

Transparent. Philippe COUTINHO n’a pas existé ce mardi soir pour son retour à Anfield. Le Brésilien a donné l’impression de ne jamais savoir où se positionner sur le terrain. Il a pourtant quand même eu un face-à-face à jouer contre Alisson. Mais il l’a perdu. Valverde l’a sorti juste après le troisième but de Liverpool.

Monsieur l’arbitre au rapport

Hormis une action confuse et un possible penalty oublié pour Liverpool suite à un accrochage entre Sergi Roberto et Sadio Mané, l’arbitre de la rencontre a été impeccable. Pourtant, l’agressivité était au rendez-vous sur cette demi-finale retour mais M.Cakir a fait preuve de fermeté.

La feuille de match

LIGUE DES CHAMPIONS (Demi-finale retour) / LIVERPOOL – FC BARCELONE : 4-0

Anfield (55 212 spectateurs)
Temps couvert – Pelouse excellente
Arbitre : M.Cakir (7)

Buts : Origi (7eme et 79eme) et Wijnaldum (54eme et 56eme) pour Liverpool

Avertissements : Fabinho (10eme) et Matip (65eme) pour Liverpool – Busquets (45eme), Rakitic (53eme) et N.Semedo (76eme) pour Barcelone

Monaco


Liverpool
Alisson (7) – Alexander-Arnold (6), Van Dijk (5), Matip (6), Robertson (5) puis Wijnaldum (45eme, 8) – Henderson (cap) (7), Fabinho (6), Milner (6) – Shaqiri (5) puis Sturridge (90eme), Origi (7) puis J.Gomez (85eme), Mané (6)

N’ont pas participé : Mignolet (g), Lovren, J.Gomez, Woodburn, Brewster
Entraîneur : J.Klopp

Saint-Etienne


FC Barcelone
Ter Stegen (4) – S.Roberto (3), Piqué (4), Lenglet (4), J.Alba (3) – Vidal (6) puis Arthur (75eme), Rakitic (5) puis Malcom (80eme), Busquets (5), Coutinho (3) puis N.Semedo (59eme) – Messi (cap) (5), L.Suarez (3)

N’ont pas participé : Cillessen (g), Umtiti, Vermaelen, Alena
Entraîneur : E.Valverde

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.