Limogeage de ministres : Yéro Baldé entre les mailles du filet !

Il doit avoir la trouille depuis le limogeage de ses homologues du Pré Universitaire et de la Fonction publique entre autres. YéroBaldé, le patron de l’Enseignement supérieur vient de passer entre les mailles du filet d’Alpha Condé. Ce ministre doit avoir son café chaud avec la menace sans cesse renouvelée des fondateurs des Universités privées.

Lui aussi, c’est actuellement sa patate chaude. Il parvient souvent à se tirer d’affaire. Déjà, au cours du dernier budget quelque 400 milliards GNF ont été alloués à l’Enseignement supérieur. Sauf que les infrastructures universitaires, les équipements, le bas niveau de certains enseignants, l’absence de recherche scientifique, etc.  ont des incidence sérieuses sur la qualité de l’enseignement. L’Enseignement supérieur est un budgétivore mais, aucun impact sur le niveau et la qualité de l’enseignement.

Et pourtant, selon des sources des marchés seraient octroyés à des mains occultes pour la rénovation et l’extension de quatre Universités à hauteur de 350 millions USD. Cette information a même été confirmée par des sources bien informées proches de YéroBaldé. Ne cherchez surtout pas de savoir si le Code des marchés publics a été respecté dans l’octroi de ces marchés.

En gardant cet autre ministre, Alpha Condé entend utiliser la carotte et le bâton pour ramener à l’ordre les chefs des départements ministériels qui fautent. Ce Yéro-là, bouge et fait du bruit. Comme pour dire qu’il a le cœur à l’œuvre. Récemment, il s’est dressé contre l’insalubrité dans les Instituts et Universités publics et il a menacé de chasser des occupants illégaux de l’enceinte de ces dits Instituts et Universités guinéens.

Ce ministre est l’un des géniteurs du mouvement Dokken Alpha qui a créé à un moment donné du désordre à Tougué, chez lui. Cette circonscription toujours restée sans Alpha pourrait bien basculer à cause du fils qu’on ménage à Conakry. C’est du moins c’est ce que croient bien des analystes. Dans les faits, c’est un jeu politicien qu’Alpha veut user. C’est tout !

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.