L’interminable chute de Baghouz et de ce qu’il reste du « califat » de l’EI

Dans cette ville syrienne, un dernier carré de 250 m2 n’en finit plus d’expulser ses derniers rejetons, vaincus par la faim et les bombardements de la coalition internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.