L’Italie rejoint les « nouvelles routes de la soie » de la Chine

L’Italie devient ainsi le premier pays membre du G7 à intégrer ce projet pharaonique d’infrastructures maritimes et terrestres lancé en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.