Logement décent : des chimères !

Les projets sont évoqués ici et là au cours des rencontres entre ministres, entre gouvernement et partenaires chinois et que sais-je encore. Mais, le logement décent est loin d’être une réalité en Guinée, que des chimères ! Il n’empêche que Loucény Camara soumette depuis la semaine dernière un projet de Décret portant modalités de collecte et d’affectation des ressources pour le financement du logement social.

Loucény Camara estime à ce titre que dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, le logement insalubre a été retenu par les Nations Unies comme un indicateur de pauvreté. La construction de logements sociaux dans un partenariat public-privé semble donc retenir l’attention du gouvernement.

Loucény Camara rappelle que le logement social est un logement subventionné par l’Etat, les collectivités territoriales et/ou les établissements publics pour abaisser son prix de revient et permettre ainsi aux ménages à faible revenus d’y accéder. Il a indiqué que selon des études réalisées par son Département, les besoins en logement dans notre pays sont estimés à 100.000 unités par an sur 10 ans.

Pour y parvenir, rapporte-on, la Guinée s’est doté du Code de construction et de l’Habitation qui prévoit dans ses dispositions le financement du logement social en indiquant les sources. On attend de voir.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.