Loi sur l’usage d’armes à feu : Le Balai Citoyen exprime sa vive préoccupation


Malgré la récente sortie du ministre de la Défense, qui se veut rassurant sur la nouvelle loi sur l’usage des armes à feu par les gendarmes, les acteurs de la Société civile, expriment des vives inquiétudes sur la nouvelle mesure.

Dans une déclaration, le Balai Citoyen, une plateforme de la Société civile guinéenne, interpelle le Chef de l’Etat de ne pas promulguer cette loi, qui a été adoptée le 25 juin dernier à l’hémicycle.

« Nous tenons à préciser que malgré l’existence préalable de lois qui interdisent l’utilisation d’armes à feu, pendant les manifestations, la République de Guinée a une longue habitude d’utilisation excessive des armes à feu par ses forces de sécurité lors des manifestations politiques et sociales. Cela a eu pour conséquences, la mort de dizaines de manifestants sans que la justice ne soit rendue durant la dernière décennie.», a rappelé la Cellule Balai Citoyen.

« Connaissant la nature exagérée de l’attitude des éléments des forces de sécurités guinéennes dans le maintien d’ordre, la protection de ces derniers contre des poursuites judiciaires ne fera qu’accentuer l’impunité, les violences et les crimes sur les théâtres de maintien d’ordre. L’inquiétude à ce niveau, réside également dans le fait que cette loi puisse être invoquée pour empêcher la supervision des responsables de l’application des lois par le système judiciaire. », a insisté les activistes de la Société civile.

Lisez l’intégralité de la déclaration du Balai Citoyen

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.