Lois sur la polygamie: Kory Koundiano justifie le choix des députés

          

Alors que le débat fait rage à Conakry, après la volte-face des députés, le Président de l’Assemblée nationale est dans une position défensive. Honorable Kory Koundiano rappelle c’est à l’issue d’une longue concertation que les acteurs se sont accordés d’opter pour un régime matrimonial qui tienne compte des réalités sociologiques du pays.

« L’adoption de cette loi par l’Assemblée Nationale nous a, chers collègues, valu beaucoup de critiques de la part de certains de nos compatriotes qui sont allés jusqu’à nous souhaiter l’enfer pour violation, selon eux, de la volonté de Dieu telle que consacrée dans le saint coran. Mais il faut dire que la polygamie avait déjà été abolie sous la première République ; par contre, nous avons amélioré en faisant de la monogamie la règle et la polygamie l’exception, ce n’est donc pas une nouveauté. », précise le Président du Parlement guinéen dans son discours de clôture de la session parlementaire.

Avant d’ajouter : « Sur ce point, voilà ce que dit la sourate 4 verset 3 du coran consacrée aux femmes et donc au mariage. 

‘’Si vous craignez de manquer d’équité à l’égard des orphelins, épousez alors des femmes selon votre convenance : deux, trois ou quatre.

Mais si vous craignez d’être partiaux, limitez-vous à une seule ou à votre droite propriété. Vous serez dans ce cas plus proche de l’équité’’. 

La loi qui vient donc d’être adoptée sur le régime matrimonial dans notre pays, en faisant de la Monogamie la règle et la polygamie l’exception, est en parfait accord de sentiments d’idée avec ces paroles du Prophète Mohamed, Paix et salut sur lui. », se justifie Kory Koundiano.

A rappeler que l’adoption de la loi sur le régime matrimonial a occasionné des vives réactions en Guinée. De nombreux guinéens ont dénoncé la volte-face et l’amateurisme des députés qui ont été influencé par le Chef de l’Etat, qui avait refusé de signer le premier projet de loi autorisant la polygamie.

Ibrahima Sory Camara, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.