L’opposition marche ce jeudi : voici la raison…

« Le jeudi, que tous les députés mettent leur macaron, nous allons commencer au stade du 28 septembre, si un seul enfant est emprisonné, ils mettront en prison l’ensemble des députés de l’opposition. Parce que nous refusons l’injustice, nous refusons l’arbitraire. »

C’est Fodé Oussou Fofana qui parle devant les militants de l’UFDG, au siège du parti, samedi, à Commandaya, au cours de l’assemblée générale ordinaire. Ce responsable de l’UFDG, accuse le gouvernement d’avoir monté de fausses images pour pouvoir cueillir des militants. Il ne croit pas du tout aux armes dont se seraient servis des militants pour blesser des gendarmes. De toutes les façons, « S’ils veulent un jugement équitable, qu’ils convoquent à la barre les gendarmes qui étaient au siège du RPG-Arc-en-ciel. Qu’ils disent qu’est-ce qu’ils faisaient là-bas, qui les a envoyés là-bas. Le siège du RPG-arc-en-ciel est-il une institution ? »

L’opposition veut donc marcher pour faire libérer des militants. On attend de voir la suite, car, certainement, très tôt, une ceinture de sécurité sera montée pour empêcher les opposants d’arriver au Tribunal de Dixinn, point de chute de la marche.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.