L’UE crie aux fraudes, le RPG brandit sa souveraineté

Il aura fallu la sortie de l’Union européenne suite à la tenue du scrutin du 18 octobre faisant état de graves irrégularités qui entachent la sincérité de la présidentielle, pour que le parti au pouvoir se sente courroucé.

Et pourtant,  «Bien que le scrutin se soit déroulé dans le calme, des interrogations demeurent quant à la crédibilité du résultat, notamment en ce qui concerne la remontée des procès-verbaux et le décompte final des votes», persiste si logiquement, le mardi l’Union Européenne. Elle apporte par ce fait, un grand soutien à Dalein Diallo, lequel continue de revendiquer sa victoire dès le premier tour. Le RPG y voit rouge. Aly Kaba de la majorité présidentielle s’en prend à l’UE. Si ce député est resté pondéré, son pair du même parti brandit déjà la souveraineté de la Guinée, comme toujours, en pareil cas chez les RPGistes.

Extrait : «Moi je suis très étonné de cette déclaration. Lorsque vous n’avez pris part en aucun moment à un processus, et vous vous donnez le loisir de faire un jugement de valeur, pour moi cela relève de la prétention. C’est une manière de chercher à créer la confusion dans notre pays. Nous nous condamnons ce comportement, parce que la Guinée au-delà du fait qu’elle soit un pays souverain, n’a pas d’ordre à recevoir à qui que ce soit » a réagit chez nos confrères de mosaïque Guinée, l’honorable Souleymane Keita.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.