Quand l’UFC d’Aboubacar Sylla menace de marcher…

Il n’a pas de militants mais menace de marcher pour le respect des droits et des libertés fondamentales. Aboubacar Sylla, leader de l’UFC veut à ce que le dossier des massacres du stade du 28 septembre soit transféré à la CPI, tout en aiguillonnant le ministre de la Justice Garde des Sceaux.

Pour lui, Cheick Sakho « n’est pas stable sur l’ouverture du procès à la fin de cette année. Cela veut dire que c’est une autre fuite en avant qui est en train de s’organiser. » Et de brandir la menace :« Si d’ici à la fin de cette année, ce procès ne s’ouvre pas, nous nous battrons. » Sachant qu’il n’a pas de militants, il entend impliquer la société civile et « les citoyens guinéens conscients pour que ce crime ne soit pas impuni. Nous descendrons, s’il le faut dans la rue, nous manifesterons pour que ce dossier soit transféré à la CPI. »

Aboubacar Sylla de l’UFC n’est pas à son premier appel. Il y a peu, il avait déclaré que :« Vue l’absence de volonté politique de la part de ce gouvernement d’organiser ce procès, vu l’implication de certaines personnes qui sont encore en fonction dans la haute administration au niveau de l’Etat guinéen, j’avais dit que la meilleure façon d’avoir un procès équitable et juste, c’est de transférer ce dossier à la CPI. Ça, c’est une décision qui devait être prise par le gouvernement comme le gouvernement ivoirien l’a fait. »

A sa suite, Fidel de Lamine Kaba estime que la justice guinéenne ne peut pas s’occuper de ce dossier vu le retard accusé dans le transfèrement de l’ex aide de camp de Dadis Camara. Selon l’opposant, la Justice guinéenne ne peut pas faire face à ce dossier Toumba. Et donc, «  Il faut transférer le dossier à la CPI. »

Marcher ou pas, l’UFC émet des doutes. Avec elle, de nombreuses autres organisations de défense des droits de l’homme. Me Cheick Sakho pourrait donc être face à un grand test. Si, d’ici-là, il restait à son poste dont le fauteuil est désormais éjectable.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.