L’UFDG dans le prochain gouvernement de Condé ?

Depuis l’annonce, le 8 mars au palais du peuple, par Alpha Condé d’un prochain remaniement du gouvernement c’est la furie des commentaires, la course aux marabouts et autres charlatans. Mais aussi, le branle-bas chez nombreux petits malins chasseurs de postes. Au niveau de l’UFDG, la question n’est pas à l’ordre du jour.

Extrait : « Disons qu’actuellement Alpha Condé va essayer de faire une ouverture en disant entre guillemets qu’il va tendre la main à l’opposition. Certains de l’opposition pourraient succomber à cet appât parce que c’est comme ça qu’il avait appâté aussi l’UFR (L’Union des Forces Républicaines, Ndlr). Est-ce que l’UFR peut dire aujourd’hui qu’est-ce qu’elle a apporté dans le fléchissement de la politique de Alpha Condé ? Dans la réalisation des objectifs de la gouvernance de ce président ? Dans la satisfaction des besoins de la population ? Je ne crois pas qu’il puisse aujourd’hui avoir un apport concret de ce parti politique (…), aujourd’hui si Alpha Condé tend la main à cette opposition ce n’est plus ni moins sauf d’essayer de déstabiliser la dynamique de l’opposition actuelle ; Mais ce n’est certainement pas pour sortir les guinéens des multiples crises auxquelles ils sont confrontés. »

Ousmane Gaoual Diallo, accordant une interview à africa Guinée déclare : « Je ne suis pas en mesure de dire ce que le président de l’UFDG ou le conseil politique ou même le bureau exécutif de notre parti va faire, mais je peux vous garantir que si cette question était posée à l’ensemble des militants de l’UFDG, 100% de nos militants diront qu’ils restent dans l’opposition et qu’ on n’a rien à faire dabs un Gouvernement de cette nature, qui ne respecte rien, qui ne respecte aucun de ses engagements et qui ne respecte aucune loi de la république et qui encourage l’impunité et la corruption. Non je ne pense pas que l’UFDG puisse s’associer à cette forme de gouvernance. »

Dalein a envie de Sékhoutouréya mais pas pour être comptable d’une gouvernance à vau-l’eau. C’est cela la réalité.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.