Luis Fernandez à la tête du Syli national ? ‘’Ce n’est pas encore officiel’’, réagit  l’entraineur

Comme annoncé dans nos précédents éditions, Luis Fernandez est arrivé dimanche à Conakry non pas pour signer un contrat initialement annoncé, mais plutôt pour une prise de contact avec les autorités  guinéennes, donc, une simple visite de prospection.

C’est en tout cas ce qui ressort de la visite éclair de l’ancien joueur et coach du Paris Saint Germain (PSG), qui pour le moment semble se donner du temps pour décider oui ou non de prendre la direction du Syli national de Guinée.

La Fédération guinéenne de football (Féguifoot) a annoncé dimanche à Conakry être dans des négociations avancées pour la succession de Michel Dussuyer, qui avait démission de son poste de sélectionneur au lendemain de l’élimination de l’équipe guinéenne à la dernière CAN, au mois de février dernier.

Selon Ibrahima Blasco Barry, secrétaire général de la Féguifoot, Luis Fernandez est arrivé dans la nuit de samedi à dimanche dans la capitale guinéenne, où il a visité des infrastructures sportives et discuté avec le ministère des sports ainsi que l’instance dirigeante du football guinéenne.

«C’est une discussion qui est ouverte. Nous sommes à 90 ou à 95%. Nous avons des accords. Nous nous sommes entendus sur un certain nombre de points, et il reste les 10 ou 5% comme dans toute négociation», a expliqué M. Barry au micro de nos confrères de www.20minutes.fr.

De son côté, Luis Fernandez, qui se dit honoré par le choix porter sur lui n’a toujours pas voulu confirmer s’il est prêt à prendre la direction du Syli national de Guinée ou pas : «Je suis très honoré et très content. (…) L’équipe de la Guinée est une équipe où il y a un potentiel, il y a des jeunes. C’est une équipe en devenir, qui peut progresser et s’améliorer» a-t-il déclaré.

Répondant à la question d’un journaliste, qui lui aurait demandé en tant qu’entraineur du Syli national, Luis Fernandez dira que « Ce n’est pas encore officiel… », a-t-il réagit. Toutefois, il ajoute : « Avant de prendre une décision, pendant la semaine on va essayer de régler les problèmes. Si ça peut se faire, je serai honorer d’être le sélectionneur de la Guinée » a avertit l’ancien Coach du PSG.

Comme on le voit, un doute plane toujours autour du recrutement de cet entraîneur de haut niveau pour succéder à Michel Dussuyer à la tête du Syli national.

Abdoul Wahab Barry, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.