Luis Michel : « Ce que j’aime bien chez Cellou, c’est qu’il n’est jamais excessif dans ses propos »

Peu de temps après sa rencontre avec Cellou Dalein Diallo au siège de son parti à l’Avenue de la Toison d’Or à Bruxelles, Guinéenews© a posé trois questions au député du Mouvement Réformateur (MR) dans le Parlement Européen, Luis Michel. Devant les membres de la délégation du chef de file de l’opposition guinéenne dont l’un des artisans de toutes ces rencontre dans la capitale politique européenne, Elhadj Moussa Diallo, membre du parti national belge le CDH (Centre Démocrate Humaniste), Luis Michel a qualifié Cellou Dalein Diallo «d’homme de réflexion qui ne fait rien au hasard ».

Guinéenews© : Monsieur Luis Michel, vous vous êtes entretenu avec Cellou Dalein Diallo en privé, quelles impressions il vous laisse ?

Luis Michel : C’est un homme intelligent, brillant et qui a le sens de l’État. C’est un visionnaire. C’est un homme moderne. C’est un libéral social. C’est quelqu’un qui correspond totalement à mon projet politique. Je me rappelle, c’est à Dakar, il y a longtemps déjà, on avait défini ce qu’est l’État libéral social. Il suffit de lire ça. C’est vraiment sa pensée. Il joue un rôle important dans l’Internationale Libérale. C’est un homme de réflexion qui ne fait rien par hasard. En politique, la pire des choses, c’est quand on fait les choses par hasard. Lui, ne fait jamais les choses par hasard. C’est toujours réfléchi. Il a un grand sens aussi de tous les grands problèmes macro-économique et des problèmes économiques. Bien entendu, il est très soucieux de la situation économique qui se dégrade fortement dans son pays. C’est un homme de paix. Lorsque la manière dont les élections se sont passées étaient fortement discutable, c’est le moins qu’on puisse dire, il a quand même appelé à calmer les choses et à se soumettre à l’intérêt général de son pays. Il n’a pas voulu jeter son pays en pâture aux démons. C’est pour ça que c’est un ami. Un homme pour qui j’ai une grande estime.

Il faut dire aussi que les informations qu’on reçoit sont des informations qui souvent viennent de l’opposition. Nous, nous avons un devoir d’objectivité aussi. »

Guinéenews© : Il est opposant dans son pays, est-ce qu’il vous a donné des informations sur la situation politique et économique actuelle de la Guinée ? 

Luis Michel : Oui, j’ai été informé sur la situation économique, sur la situation des droits de l’homme. Je crois que c’est important que la communauté internationale soit alertée des faits. Moi, je ne préjuge pas. Je dis simplement que les faits qui sont avérés doivent être dits. On ne peut pas cacher les faits, qu’il y ait des gens qui sont en prison, que des manifestants aient été tués et que tout ça se déroule sans que l’on ne sache qui l’a fait, qui va être condamné, s’il va y avoir un jugement, tout ça ne me parait pas compatible avec un État de droit. Mais ceci étant dit, moi d’abord j’écoute. Vous m’avez demandé de notre entretien, il est comme toujours. C’était un entretien de grande qualité. Ce que j’aime bien chez Cellou Dalein Diallo, c’est qu’il n’est jamais excessif dans ses propos. Quand il rapporte des faits, il s’en tient aux faits. Il ne juge pas. Il n’accuse pas. Il ne dénonce pas simplement, c’est clair. Quelque part, il se sent avec sans doute une majorité de Guinéens victime d’une injustice d’État parce que tout simplement l’État ne fonctionne pas comme il devrait fonctionner. C’est vrai qu’aucun État ne fonctionne parfaitement. Donc, il est important que des progrès soient réalisés. Je pense que c’est important pour tout État, tout régime d’avoir une opposition libre, une opposition libre de ses mouvements, libre de ses opinions, libre de ses combats et libre aussi de présenter une alternative.

Guinéenews© : Au sein de cette opposition, nombreux sont ceux qui pensent que la communauté internationale ne se bouge pas assez quand il s’agit de la Guinée. Qu’est ce que vous en pensez ?

Luis Michel : Vous savez que la communauté internationale doit s’occuper de tellement de problèmes aujourd’hui que parfois elle ne voit pas ou elle n’est pas toujours consciente de ce qui se passe. Il faut dire aussi que les informations qu’on reçoit sont des informations qui souvent viennent de l’opposition. Nous, nous avons un devoir d’objectivité aussi. Donc, nous devons faire une investigation pour savoir ce qui est vrai, ce qui parfois ne l’est pas. Ici, moi j’ai la chance d’avoir une grande confiance en Cellou Dalein Diallo parce que je sais que c’est un homme sérieux. C’est la raison pour laquelle quand il me dit quelque chose comme il n’a jamais été excessif, il dit aussi bien le bien que le mal, je le crois. Quand il voit, ils ont fait des progrès sur tel sujet, il le dit. Quand il dit là c’est catastrophique, j’ai peur pour l’avenir économique de mon pays, il est évident que je le crois aussi.

Propos recueillis par Tanou Diallo, à Bruxelles pour Guinéenews©. 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.