Lutte contre le Covid-19 à Boké : L’entreprise GUINAPRES fait don de 65 kits de lavage des mains aux services publics et ménages

Lutte contre le Covid-19 à Boké : L’entreprise GUINAPRES fait don de 65 kits de lavage des mains aux services publics et ménages

Dans le but d’apporter sa pierre au renforcement des mesures préventives contre le Coronavirus ou Covid-19, l’Entreprise guinéenne d’aménagement et de prestations de services (GuINAPRES) a entamé il y a 72 heures, la distribution et l’installation des kits de lavage des mains au niveau des services administratifs et des concessions familiales de la Commune urbaine de Boké.

GUINAPRES, selon son Président directeur général (PDG), Abdoulaye Kéita, «Est une PME dans le BTP (Bâtiments Travaux Publics) qui évolue dans la préfecture de Boké avec cinq (05) employés locaux, décidé d’apporter ses contributions à la Guinée, aux guinéens pour lutter contre la pandémie mondiale pour lancer une alerte à travers un geste qui donne un bel exemple. Une manière de dire que nous devons lutter ensemble pour barrer la route au Covid-19.»

Dans un premier temps, a expliqué M. Kéita, «GUINAPRES a pris l’initiative d’approvisionner ses partenaires directs notamment, l’ISGM (Institut supérieur des Mines et de la Géologie de Boké), surtout au niveau de la Commune urbaine où nous des chantiers avec 15 kits de lavage des mains au départ, puis, on s’est retrouvé avec 25 kits et aujourd’hui, nous sommes à près de 65 kits distribués.

Cela après les premières images, nous avons reçu plusieurs sollicitations à élargir en fonction de nos moyens de bord.»

Pour la modification ou l’adaptation des bidons de 20 litres et des seaux de peinture, GUINAPRES a mis à contribution les ouvriers locaux.

Ces kits à fabrication locale, est un message fort à l’endroit de nos compatriotes nationaux et étrangers face à l’ampleur du virus.

A travers ce don, l’entreprise donatrice démontre à suffisance qu’on peut aussi lutter avec les moyens de bord au niveau local sans attendre l’aide de Conakry, lancer un message en direction des multinationales à savoir, les sociétés minières à leur venir en aide dans l’installation des kits de lavage des mains dans les services administratifs, ménages et lieux publics.

En perspectives, GUINAPRES entend installer entre 2.000 et 3.000 kits avec bien entendu, des quantités suffisantes du savon DIAMA ayant une teneur de 70%.

A Kamsar et à Kolaboui, cette jeune entreprise a également offert des kits pour interpeller les fils de la localité autrement appelée Cité minière.

Là également, des salons de coiffure, ateliers de couture, des personnes démunies ont été équipés en kits pour prévenir la maladie Covid-19.

Pendant ce temps, le chlore et les désinfectants sont devenus rares et hyper chers sur le marché.

Mamadouba Camara, Kababachir.com à Boké 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.