Lutte contre la pollution : une usine de ciment menacée de fermeture

On fait tout et n’importe quoi en Guinée. On pollue l’atmosphère. Sans trop se soucier des riverains. Des usines ici, des succursales là. On fait fortune sans se préoccuper de la santé des citoyens. C’est pourquoi, aujourd’hui, la ministre Christine Sagno s’insurge contre ces rameurs à contre-courant. Dans une interview qu’elle a accordée à Guinée news, elle menace de fermeture une usine de Ciment.

« Cette usine a été la première usine de ciment en Guinée et aujourd’hui, l’installation n’est pas adaptée aux réalités du moment. C’est-à-dire que les installations ne sont pas dans les normes. Une raison pour eux de changer complètement les installations parce que les filtres ne répondent plus. Mieux, si vous allez aujourd’hui dans le quartier qu’on appelle Cimenterie, vous constaterez qu’il y a la pollution partout. Dès que j’ai pris service, j’ai reçu au moins cinq plaintes des riverains qui se plaignaient beaucoup par rapport à l’envoler de poussière. Puisque c’était ma première visite, je leur ai donné un moratoire de deux mois en les mettant en garde de changer les filtres ou l’installation. S’ils ne le font pas, en tout cas après les deux mois j’irai fermer. Je suis ferme sur ma décision », avertit-elle. Avant de dérouler son programme : « Je suis en train de me préparer pour faire le tour, j’irai jusqu’aux monts Nimba et après je vais aller à Siguiri pour voir la SAG parce que j’ai appris que cette société aussi utilise pas mal de produits chimiques qui ne sont pas dans les normes. »

Pollueurs non payeurs vous êtes avertis.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.