MACENTA : après avoir égorgé sa mère, un jeune tué par la foule

 
Le jeudi 24 novembre, Macenta-ville a enregistré deux crimes d’une rare cruauté. Tout d’abord, c’est un jeune mentalement déséquilibré qui, s’en prenant à sa propre l’a égorgée. Mais son tour, pris par la foule en colère, il a été lynché jusqu’à ce qu’il rende l’âme.
Le différend au nom duquel le jeune, dans la vingtaine et tailleur de son état, a exécuté sa mère, remonte, dit-on à quelques mois. Il avait alors, menaces à l’appui exigé que celle-ci qu’elle lui verse une partie de pension de son défunt père. Dans la même veine, il aurait demandé à cette dernière de lui trouver une épouse. Chacune de ces exigences assortie de menaces de la tuer. C’est ainsi que les autorités averties, aurait brièvement incarcéré le jeune en question.
Mais aussitôt sortie de taule, il serait revenu à la charge. Et le jeune, il a mis ses menaces à exécution en égorgeant de sang-froid celle qui l’a mis au monde. Informée, une foule compacte et en colère l’aurait mis aux arrêts et attaché au cœur de la ville. Il a été ensuite battu jusqu’à ce qu’il rende l’âme.   
D’aucuns diraient que ce n’est que justice. Mais en réalité, c’est là le reflet d’un Etat déliquescent qui semble fuir ses responsabilités et missions.
Mohamed Sow, www.kababachir.com
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.