Mairie de Matoto : pourquoi Kalémodou abdique ?


Kalémodou Yansané abdique enfin sans crier gare. La Mairie de Matoto revient de fait à Tos Camara, lequel d’ailleurs avait invité le député de l’UFDG à accepter sa main tendue, car, selon lui, il y a toujours autres choses qui les lient. Cet appel semble avoir été entendu.

En tout cas, Kalémoudou Yansané trouve la parade : « On a déplacé un contingent militaire, les routes d’accès étaient toutes barrées et on a invité 19 personnes sur 45 pour faire un vote. Les jeunes, énervés, étaient à mon domicile. Une vingtaine de jeunes qui voulaient aller en découdre avec les militaires. Mais moi je suis responsable. Qu’est-ce que 20 personnes peuvent faire face à un camp militaire, des gens prêts à les assassiner et qui seraient impunis ? Moi je ne peux pas, parce que je dois être un maire ou je suis élu maire, je ne peux pas sacrifier la vie de 20 jeunes. Même si pour être président de la République il faut que 20 jeunes meurent, je renonce à ça. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.