MAIRIE DE RATOMA : un second adversaire pour l’UFDG

Si, conformément à l’accord politique du 12 octobre, les élections locales devaient se tenir en février prochain, l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) aurait fort à faire. Dans cette commune qu’elle considère comme son bastion naturel, la formation de Cellou Dalein Diallo reste en effet confrontée à une pluralité d’adversités dont celles de Mouctar Diallo et désormais de Mamadou Barry, ancien attaché de presse du chef de file de l’opposition.

Alors que le torchon brûle avec les NFD dont les leaders et les militants accusent l’entourage de Hadja Halimatou Diallo de se livrer à des attaques physiques contre eux, Mamadou Barry choisit de se jeter dans la bataille. En retrait depuis son exclusion du parti suite à des attaques qu’il avait émises sur la stratégie de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), le neveu de l’ancien leader politique Bah Mamadou, ressort donc la tête en prélude des élections communales.

Toutefois, à la différence de Mouctar Diallo qui s’appuie sur une formation politique existante, il serait étonnant que Mamadou Barry traine des foules de nature à inquiéter Cellou Dalein Diallo. Même s’il faut attendre de connaître sa stratégie pour se prononcer. A propos, il annonce une conférence de presse pour ce jeudi.

Mohamed Sow, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.