Makalé Traoré explique les raisons de sa séparation avec Alpha Condé

Engagée dans la course pour le fauteuil présidentiel  à l’occasion des élections présidentielles du 18 octobre prochain, l’ancienne Directrice de campagne du RPG-Arc-en-ciel, en 2010, livre ses secrets dans ses relations avec Alpha Condé.

Dr Makalé Traoré, ancienne ministre sous l’ère Conté, qui a pris la tête du parti politique ‘’PACT’’ dit tout sur ses relations avec le Président Alpha Condé, qui ont été de courte durée.

Invitée dans l’émission « les Grandes Gueules » chez  nos confrères d’Espace fm, Makalé Traoré explique les raisons de son départ du RPG-Arc-en-ciel, parti au pouvoir.

« Après avoir conduit cette campagne, toute la Guinée et le monde entier a été surpris que je n’ai joué aucun rôle auprès du professeur Alpha Condé. A partir de là, nous avons eu un entretien devant témoin. J’ai posé la question.  Parce que vous savez, dans ces cas-là, on a besoin d’être éclairé pour soi-même. Pourquoi cela ? Il n’y a avait aucun argument. Je n’ai pas caché. Je lui ai dit, à compter d’aujourd’hui, moi je tourne la page Alpha Condé. C’était exactement le 11 janvier 2011. », a expliqué l’ancienne Directrice de campagne du parti présidentiel.

Et la Présidente du PACT de poursuivre : « Vous savez, moi j’ai toujours raisonné en termes de rôle auprès du professeur Alpha Condé. J’ai été ministre avant qu’il ne soit président. Je connais un peu plus le pays que lui. J’avais voulu être là de temps en temps pour lui rappeler ce qu’il a promis aux Guinéens. Pour lui dire qu’il a promis que ce pays était un pays qui allait sur les 4 roues. Pour lui dire de temps en temps, attention, il y a des roues qui sont crevées. Il faut faire attention. C’est ce que le peuple attend de vous vous êtes en train de vous démarquer. ».

A noter que Dr Makalé Traoré fait parti des 11 concurrents d’Alpha Condé qui viennent de créer le Collectif des candidats pour l’Alternance qui décident de faire un front commun pour battre Alpha Condé au scrutin présidentiel du 18 octobre prochain.

Alfred BANGOURA, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.