Makanéra Kaké (RPG) : ça glisse vers…l’UFDG !

Il s’est porté candidat indéboulonnable – depuis qu’il a fui Dalein Diallo et Cie pour rallier les alliés d’hier, le RPG – pour démanteler la première force politique d’opposition, l’UFDG. Et par voie de conséquence, d’ébranler littéralement le président dudit parti devenu subitement l’adversaire d’aujourd’hui. Mais, à y voir de près, Makanéra glisse de plus en plus vers un mariage de circonstance avec l’UFDG, afin de faire face aux velléités de la junte.

Ces derniers temps, c’est Ousmane Kaba sa serpillère : il y crache et essuie ses pieds. Il est allé jusqu’à qualifier le leader du PADES de vendeur d’illusions.

Pendant ce temps, il décerne des trophées à Sydia et Dalein : « Aujourd’hui, il y a des vendeurs d’illusions qui passent partout, dans les radios, peut-être même dans les couloirs du CNRD pour faire croire qu’en Guinée, on peut mettre à côté le RPG/Arc-en-ciel, l’UFDG et l’UFR et organiser une élection pour qu’une autre personne gagne. C’est une simple illusion. Parce qu’il faut comprendre que le militantisme au sein de ces grandes formations va au-delà du parti politique. C’est dans leur sève nourricière. C’est impossible aujourd’hui, que quelqu’un émerge, qui, à travers une élection, puisse battre ces partis. »

Selon toute vraisemblance, le RPG et l’UFDG pourraient se coaliser contre la junte ou du moins, le refus de celle-ci de mettre la forme dans le cadre de dialogue sans cesse demandée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.