Malade, le prince Philip absent d’une cérémonie en l’honneur de son fils Andrew

Le prince Philip n’était « pas dans son assiette » pour assister à une cérémonie symbolique où son fils Andrew devait être nommé nouveau colonel des Grenadier Guards.

La reine Elisabeth II d'Angleterre et le prince Philip, duc d'Edimbourg se rendent à la messe à l'église Saint-Mary près de Sandringham le 4 février 2018
Voir cet article en vidéo

Il avait annoncé sa retraite à l’été 2017 après 70 ans d’obligations royales en tant que prince consort, même s’il était prêt à faire quelques exceptions. Lundi 19 mars, le prince Philip d’Edimbourg, époux de la reine Elizabeth II, devait se rendre à St George’s Hall pour une cérémonie officielle au cours de laquelle le prince Andrew, deuxième fils du couple, allait être nommé nouveau colonel des Grenadier Guards. Le duc d’Edimbourg occupait cette fonction au sein de ce régiment d’infanterie depuis 1975. Mais la reine a finalement dû s’y rendre seule, malgré la volonté de prince d’assister à cette passation de pouvoir.

Le Daily Mail rapporte que ce jour là, le duc d’Edimbourg ne se « sentait pas dans son assiette » et a préféré ne pas assister aux festivités. D’après le quotidien britannique, il ne s’agirait pas d’une alerte sérieuse concernant son état de santé, qui était devenu depuis ces dernières années une grande préoccupation. En juin 2017, le prince Philip avait en effet été hospitalisé quelques jours après son 96ème anniversaire pour une « infection causée par une pathologie préexistante ». On espère qu’il sera en forme le 19 mai prochain lors du mariage du prince Harry et de Meghan Markle.
https://www.closermag.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.