Malick Sankon : le temps de la lassitude

Malick Sankhon survivra-t-il après la tempête du RPG au sortir des communales ? Cette question est sur toutes lèvre tant et si bien des milliards GNF ont été engloutis pour rafler toutes les Communes de la Guinée, en premier, celles de Conakry, pas à l’issue des alliances, mais dès le premier tour. C’est raté. Et on cherche le coupable.

Des voix s’élèvent pour indexer Malick Sankhon. Lequel, à un moment donné déclarait : «Nous  n’allons pas faire beaucoup de commentaires. Nous les soussous, nous ne savons pas trahir. Si nous adhérons à quelque chose, nous le montrerons à la face du monde et si nous sommes contre, nous le prouverons aussi. Nous tenons ici à  réaffirmer le lien indescriptible que nous entretenons avec le RPG Arc-en-ciel. » C’était mal connaitre le ras-le-bol de ses votants qu’on achète à chaque élection : ‘’Un sac de riz contre un bulletin dans l’urne’’. Malick Sankhon est lassé, blasé, désabusé, amis tente de tenir. « On va tirer les leçons », s’efforçait-il à dire. Aujourd’hui, il met ses petits à la contre-attaque.

Sous la plume d’Ibrahima Sory Cissé, l’homme à tout faire, Malick tente de revenir en surface, tout en jetant la cendre sur certains RPGistes supposés être derrière la vindicte. On ne sait donc pas si le patron de la CNSS survivra. Lui, il ne se fait aucune illusion : « Que je sois président de la caisse ou éboueur, c’est le cadet de mes soucis. Si je veux quitter le RPG, je le ferais en toute liberté. Je ne suis marié à personne. Si le président dit qu’il ne veut pas travailler avec moi, mais c’est la rupture. » il y a peu, il renouvelait sa loyauté à Alpha Condé : « S’il va au feu, je le suivrai », suffisant pour sauver sa tête ? Nul ne le sait. Seule évidence, le RPG s’achemine vers le branle-bas. De grandes réformes sont annoncées.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.