Les Malinkés fâchés : Alpha en quête d’émissaires pour Siguiri

Ousmane Kaba est beaucoup plus établi à Kankan qu’à Conakry. Il a une forte influence sur les habitants du Batè. Mais, Alpha Condé ne peut pas lui demander actuellement d’aller éteindre le feu allumé. Mamady Diawara du PTS a également pignon sur rue, ainsi que le député Savané. Le vieux Tidiane Traoré a été gentiment demandé par sa communauté de ne pas effectuer le déplacement sur la Haute-Guinée. L’ex-ministre Alhassane Condé, a quant à lui trouvé une faille pour quitter le pays pour de fausses raisons de santé et de famille.

Alpha Condé est aujourd’hui dans la nasse. Il le paie rubis sur ongle. Le berceau du RPG a pris feu. Là-bas, même les villages reculés ont trouvé les extraits du discours traitant les Malinkés de tous les noms. Il est aujourd’hui question d’aller expliquer ou plutôt calmer les ardeurs. Mais Alpha ne trouve personne en tout cas de charismatique pour aller rencontrer jeunesse et sages de cette partie de la Guinée humiliée, rabaissée. Toutes les grandes-gueules ont créé le vide, laissant Alpha Condé seul, à bord d’un bateau ivre et sans pilote. Il est en quête permanente d’émissaires. Il n’en trouve pas, malgré les milliards de GNF déjà apprêtés pour soudoyer les revanchards.

C’est le début de la fin pour cet homme peu reconnaissant à l’endroit d’une communauté qui lui a pourtant tout donné, y compris leurs vies et leurs biens. La coordination manding tente de calmer le jeu, mais, ne trouve point d’interlocuteurs. Elle demande par ailleurs des comptes. Le berceau est devenu un chaudron. Plus tard, un échafaud.

La vie du quinquennat est vraiment menacée. Pour ne pas dire scellée.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.