Mamady Diawara: le bourreau du RPG à Siguiri !

Il est celui par qui le RPG souffre, se morcèle et aujourd’hui, paresseusement, sombre. Fait inédit : le lieu de ce drame politique s’effectue au berceau même du parti au pouvoir, à Siguiri. Mamady Diawara, ancien allié et président du PTS devient de fait, le bourreau terrifiant du RPG à Siguiri. Il fait actuellement fausser bien des pronostics. Il perturbe aussi bien des ambitions politiques.

Il s’est démarqué en signant une réplique contre son ancien allié Alpha Condé avec la fameuse bourde : ‘’Tous les Malinkés sont des malhonnêtes’’. La phrase semble avoir choqué, irrité et agacé. Pour preuve, Alpha Condé avait envoyé des émissaires dans les fiefs du RPG pour un « commentaire de texte », suivi d’excuses plates et de reformulations.

Une mission apprêtée pour affronter les « Malhonnêtes » établis dans les fiefs. C’est ainsi le vieux Tidiane Traoré a été gentiment demandé par sa communauté de ne pas effectuer le déplacement sur la Haute-Guinée. L’ex-ministre Alhassane Condé, a quant à lui trouvé une faille pour quitter le pays pour de fausses raisons de santé et de famille. L’option a tourné court, malgré les milliards de GNF déjà apprêtés pour aller soudoyer.

Cette gaffe politique a plongé Alpha Condé. Cerise sur le gâteau, toutes les promesses faites pour Siguiri sont restées en l’état. C’est que rappelle à tout-va le nouvel élu de Siguiri pour tacler le fils arrogant manquant de reconnaissance aux siens. Si l’on en croit à Kelefa Touré, ancien patron de la jeunesse Rpg de Siguiri, des militants du parti au pouvoir grossissent actuellement les rangs du PTS. Il l’a dit mercredi, sur les ondes d’une radio locale.

M. Touré a par ailleurs regretté les promesses non tenues d’Alpha Condé, le choix de Kondiano pour la présidence du Parlement, etc. Conséquence : les élections à venir, à défaut de présenter Mamady Diawara – ne serait-ce que sous le label du parti au pouvoir -, un candidat indépendant est en embuscade. Bref, c’est la politique du ‘’Tout, sauf le RPG pur-sang’’. Siguiri bascule. Siguiri étouffe avec Alpha Condé. Siguiri veut s’affranchir. Et Diawara apparaît comme celui-là même qui en a la baguette magique.

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.