Mamady Youla accusé de pédophilie : des poursuites judiciaires envisagées

« Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux est chargé d’examiner toutes les voies légales pour engager des poursuites judiciaires contre toutes les personnes mêlées de près ou de loin à ces actes répréhensibles. »

C’est une recommandation du gouvernement faite mercredi soir. Elle intervient au moment même où des sites internet relaient l’information selon laquelle le Premier ministre, MamadyYoula serait un  pédophile dont la victime vivrait en France. En réalité, c’est une accusation attribuée à un député de l’opposition au plus fort moment du sextape ayant coûté un poste à un responsable du RPG. Depuis, l’affaire défraie la chronique.

Le gouvernement, à travers un communiqué lance donc un appel « à tous nos compatriotes, au monde de la presse en général, dont il salue le travail, et aux responsables politiques en particulier, pour inviter chacun à faire preuve de responsabilité, de retenue et de respect des autres. »

Le gouvernement connaissant déjà l’auteur des accusations « demande plus particulièrement aux responsables politiques et aux élus de prendre de la hauteur et de se montrer dignes de la confiance du peuple, en évitant notamment tous les actes et manœuvres de nature à troubler la cohésion sociale et à porter atteinte à l’unité nationale. » Cette sortie du gouvernement taira-t-elle la polémique ? Certainement, surtout que des menaces de poursuite sont brandies. Il n y a pas encore de réplique du côté de l’élu incriminé par allusion. Il reste que le doute jeté sur la moralité du PM Youla risque d’écorner sa personnalité au moment même où les mœurs sont largement entamées.

 

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.