Mamady Youla : Quand un PM conventionnel saque des ministres sans résultats…

Il est tout autant conventionnel que ces ministres qu’il saque aujourd’hui. Mamady Youla, le Premier ministre guinéen veut faire croire qu’il est bien en forme et en phase avec Alpha Condé, alors que celui-ci nomme et débarque des cadres sans consultation préalable. Youla est sans résultat.

Il est aussi transparent que son prédécesseur ayant passé au moins le clair de son temps à inaugurer des mosquées ou présider des lectures du saint Coran. Youla a fui le dialogue politique inter Guinéen. Mais, il préfère se jouer des ministres dégommés faute de résultats, selon lui. Comme si lui, a des actifs. Ce qui devrait lui donner du punch s’est transformé en cauchemar : le dialogue politique. Aujourd’hui, toute honte bue, il s’exprime là-dessus.

Extrait : « En ce qui concerne le dialogue politique, je dois dire que l’année dernière, nous étions dans une situation où il y avait un besoin certain de relancer le dialogue. Puisque nous avions des accords qui dataient d’août 2015 et qui arrivaient à échéance au 30 juin 2016 pour les élections locales. A l’approche de cette échéance du 30 juin, j’ai tenu à ce que les parties se retrouvent. J’ai convoqué toutes les parties à un dialogue. Je voulais le faire avant le 30, mais les contraintes du calendrier ne l’ont pas permis. N’empêche que le 14 juillet, nous avons tenu cette session de relance avec tous les partis, sauf un qui n’avait pas répondu. Mais après cette séance, nous avons confié au ministre de l’Administration du Territoire de poursuivre ce travail.  Il y a eu un dialogue qui a permis d’aboutir à un accord en octobre dans lequel il y avait des points qui incombent au gouvernement, mais il y en avait beaucoup qui ne lui incombaient pas.»

 

Jugez-en.

 

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.