Mamady Youla : un Premier ministre conventionnel ?

Il ne fait rêver certainement personne, parce qu’il n’incarne rien, sinon combler un poste. C’est ce qui fait dire à certains que le Premier ministre – c’est de lui qu’il s’agit – est des plus conventionnels.

On lui reproche de ne s’être entouré que d’hommes ayant peu d’expériences donc imposant l’immobilisme. D’un revers de main, Mamady Youla tente de tirer les marrons du feu. Avec beaucoup de philosophie. « Rien n’est jamais parfait. Si le président avait reconduit la même équipe, on l’aurait sûrement accusé d’immobilisme. Il a fait le choix d’amener du sang neuf avec des gens qui ont fait leurs preuves dans leurs parcours respectifs. Ce gouvernement est un « mix » entre de jeunes ministres et d’autres, plus expérimentés, qui sont là depuis le premier quinquennat », déclare-t-il à Jeune Afrique. Avant de parler de lui : « Je ne suis pas si jeune. J’ai près de vingt ans d’expérience et j’ai travaillé plus d’une dizaine d’années dans l’Administration guinéenne avant d’aller dans le secteur privé. Je ne pense pas que ce soit le profil de quelqu’un d’inexpérimenté. Une administration, un ministère ou un État, cela se gère. Pour avoir des réussites économiques, il faut avoir des capacités de gestion. » Il se décrit « comme un homme de consensus. Je ne suis pas forcément un adepte de la confrontation. »

On verra bien…

Jeanne Fofana, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.