Mamou: Affrontements entre étudiants de l’IST et forces de sécurité

Après l’incendie d’origine électrique survenu dans la commune urbaine
de Mamou, dans la nuit du Samedi à Dimanche 26 Mars 2017,aux environs
de 1 heure du matin, dans lequel deux (2) étudiants ont été rendus  en
cendre, leurs collegues de l’I.S.T TELICO qui devaient organisés une
cérémonie commémorative à l’enceinte dudit institut sont sortis en
pour manifester devant les locaux del’EDG(Electricité de Guinée) de Mamou.

Selon des témoins, les manifestations ont parcouru plus de 6
km pour atteindre l’endroit visé. Sur les lieux, armés de bâtons et de
pièrres, les étudiants qui ont voulu saccager les installations de l’EDG, ont rencontré une résistance farouche des hommes en uniforme qui étaient postés sur les lieux. Après échauffourées, suivies des
quelques tires à gaz lacrymogènes, les manifestants ont fuit vers
Telico. Là, les plus faibles en majorités des filles ont été bastonné et
fait prisonniers par la police et la gendarmerie.

Interrogé sur le nombre d’étudiants arrêtés, un haut gradé de la gendarmerie n’a pas voulu nous repondre. Il s’est juste contenter de dire que c’est un secret défense:<<Ceux qui
sont arrêtés sont déjà dans nos mains et nous continuons le ratissage
pour voir si d’autres éléments allaient venir>>. Mamady camara
étudiant, lui indique que trois(3) étudiants ont été blessés et plus
d’une trentaine en état d’arrestation.

En attendant de voir clair, les forces de défenses et de sécurités continuent les patrouilles dans les
quartiers animés comme Poudrière, Almamya, Boulbinet et Loppet pour
démanteler certains réseaux de récidivistes.

Alpha Oumar Sylla,correspondant www.kababachir.com à Mamou

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.