Mamou : un homme condamné à dix ans de prison pour le viol d’une fillette de huit ans

Un homme vient d’être condamné à dix ans de prison ferme et au paiement de cent millions de francs guinéens par le Tribunal de première instance de Mamou pour le viol d’une fillette de huit ans. Âgé de 35 ans, Alhassane C., chauffeur de profession, été reconnu coupable de viol sur une enfant, rapporte le site d’informations de la région Foutanews.
Poursuivi depuis fin avril 2015, l’accusé a été condamné ce mercredi à dix ans de réclusion criminelle et au paiement de la modique somme de cent millions de francs guinéens à la partie civile à titre de dommage et intérêt.
Un jugement rejeté par l’accusé qui a déclaré ne pas être d’accord avec cette conclusion au moment même où le président du tribunal lisait l’énoncé du verdict. La défense a annoncé qu’elle ferait appel du jugement et le dossier sera transmis à la Cour d’appel dès que possible. À l’ouverture du procès, le 15 mars dernier, l’accusé Alhassane C. avait plaidé non coupable.
Les faits pour lesquels le trentenaire est poursuivi remonte au 25 avril 2015. Ce soir-là vers 20 heures au quartier Almamya Terrain, dans la commune urbaine de Mamou, une fillette de huit ans avait été victime de viol. L’enquête avait conduit à l’arrestation de ce chauffeur quatre jours après les faits.
À travers cette décision, c’est un message de fermeté que la justice envoie aux violeurs. Espérons qu’il tombera dans des bonnes oreilles, d’autant que les viols, parfois sur des mineur(e)s, sont très fréquents en Guinée ; malgré la lourde peine prévue par le Code de procédure pénale pouvant aller jusqu’à 20 ans de prison.
Thierno Diallo, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.