Mamou : une délégation de l’UFDG « séquestrée !»

 

Une délégation de l’UFDG qui séjourne à Mamou pour prendre part aux obsèques du feu Youssouf Diallo, est séquestrée dans un hôtel de la place.

Aucun accès n’est possible sur les lieux explique Fodé Oussou Fofana. Sur les raisons de cette décision des autorités locales, le Vice-président de l’UFDG, accuse Alpha Condé d’avoir donné des instructions pour empêcher la délégation de l’UFDG à tenir un meeting de sensibilisation sur les enjeux du double scrutin controversé du 1er mars prochain :

« La fédération UFDG de Mamou a décidé d’organiser aujourd’hui un meeting de sensibilisation. Je suis là avec l’honorable Cellou Baldé et l’honorable Djéssira Traoré. Ce matin, Alpha Condé a donné des instructions pour que personne ne rentre, personne ne sorte. Les autorités ont envoyé deux camions d’agents de sécurité devant l’hôtel où je suis. Ils (les agents de sécurité) sont allés aussi barricader le lieu où on doit faire le meeting. », regrette le Président du Groupe Parlementaire ‘’Les Libéraux Démocrates’’.

Mercredi dernier, c’est la députée uninominale de Mamou, Djéssira Traoré, qui a été interpellée avant d’être relâchée quelques heures après, sans aucune explication.

Le même jour, un cortège des membres du FNDC en partance pour la forêt, dans lequel se trouvaient Faya Millimono, Etienne Soropogui et d’autres leaders politiques avaient été attaqué par des agents des forces de l’ordre à Kissidougou.

Alfred Bangoura, www.kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.