Mandat d’arrêt pour Souley Thianguel : Bah Oury, aux anges ?

C’était vraiment une hantise pour Bah Oury qui n’a cessé de réclamer la tête de Souleymane ThianguelDiallo devant les tribunaux. Aujourd’hui, ça y est. Un mandat d’arrêt est délivré pour le coordonnateur de com de l’UFDG.

Bah Oury remue terre et ciel, opte pour la vitesse supérieure, quitte à accuser et d’aller dans tous les sens. Pour Bah Oury, « le responsable communication de Cellou Dalein Diallo est inculpé de complicité d’assassinat et de tentative d’assassinat. Il a été convoqué par les enquêteurs de la Brigade des investigations criminelles de la Gendarmerie ces dernières semaines.»

L’exclu de l’UFDG doit être aux anges. Surtout, selon lui, l’intéressé a pris la fuite afin de se soustraire aux questions des gendarmes. Bah Oury s’était dit « effaré de constater que M. Souleymane BahThiaguel a bénéficié d’une large mansuétude de la part des autorités judiciaires ce qui, lui a permis de préparer en toute tranquillité sa fuite. D’ailleurs le parquet général ne s’était pas gêné d’organiser au courant du mois de juin une conférence de presse pour « tenter de ridiculiser » l’ordonnance du juge d’instruction M. Mamady Diawara qui internationalement est reconnu par sa droiture, sa rigueur et son professionnalisme. »

 

On n’a pas encore la réaction de Bah Oury mais, ce qui est évident, il saura bien apprécier ce mandat d’arrêt.

Jeanne Fofana, Kababachir.com

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.